Téléphone 514 248-9055

Problèmes d'eau

FER COLLOÏDAL

Indices : couleur rouille ou rouge qui se forme dans l’échantillon après 24 heures mais qui ne se dépose pas. Peut parfois former des agglomérations, mais reste en suspension.

Explications : source de fer colloïdal.

Traitements : chloration suivie de rétention entre 15 et 30 minutes, suivie de filtre au charbon activé.

EAU HUILEUSE

Indices : film imperméable très mince qui se forme sur la surface de l’eau. Goût de vernis.

Explications : kérosène, gaz, pétrole, diésel provenant souvent d’une fuite de réservoir et d’une infiltration dans le sol.

Traitements :

1. À court terme : charbon activé adsorbant ou technologie membranaire (ultra ou nanofiltration ou osmose inversée);

2. Long terme : éliminer le problème à la source. La chloration suivie de charbon activé peuvent être envisagés dans le cadre d’un essai pilote. Technologie membranaire.

EAU DURE

Indices : des cernes de savon et de calcaire dans les accessoires d’eau; le savon ne mousse pas ; des dépôts blanchâtres dans la tuyauterie, les accessoires de plomberie, la salle de bain, la lessive, le chauffe-eau, la bouilloire et la verrerie ; les cheveux, la peau et les vêtements sont plus secs ; l’entretien ménager devient compliqué; cela requiert 60 % plus de savon ainsi que 20 % plus d’électricité pour le chauffe-eau ; le goût des aliments et des boissons est altéré.

Explications : sel de calcium (calcaire) et magnésium en concentration aussi faible que 3,0 grains par gallon ou 50 ppm-mg/l exprimé en dureté totale (CaCO³).

Traitements : installer un adoucisseur d’eau par échange d’ions cationiques. Lors du processus d’échange des ions, le sel de calcium et le magnésium sont remplacés par des ions de sodium (lorsqu’ils sont régénérés avec du chlorure de sodium) ou par des ions de potassium (lorsqu’ils sont régénérés avec du chlorure de potassium).

EAU CORROSIVE (FORTE CONCENTRATION D’OXYGÈNE)

Indices : détérioration de la plomberie en cuivre et pigmentation des accessoires et garnitures en laiton (brass fittings). Spécialement dans l’eau chaude où le pH est presque neutre (pH 7). Taches verdâtres pouvant apparaître sur les accessoires de plomberie.

Explications : la corrosion causée par l’oxygène (O²) est généralement retrouvée dans les approvisionnements en eau de surface et dans les puits profonds des régions arides, même avec un pH neutre. Lorsqu’une eau à forte concentration d’oxygène (O²) est chauffée, l’oxygène est libre d’attaquer la surface des métaux.

Traitements : injecter une solution de polyphosphate et/ou de silicate de sodium pour protéger la surface des métaux en réduisant l’exposition.

EAU BRUNE APRÈS SYSTÈME DE CHLORATION/DÉCHLORATION

Indices : largage ou reflet brun.

Explications : détérioration du charbon activé causée par une concentration excessive de chlore.

Traitements : remplacer le plus rapidement possible le média de charbon activé ou la cartouche. Cela peut entraîner le relargage des substances accumulées en forte concentration.

EAU BLANCHE OU LAITEUSE (OXYGÈNE DANS L’EAU)

Indices : eau blanche ou laiteuse.

Explications :

1. Précipités se formant durant le chauffage de l’eau qui disparaissent rapidement;

2. Forte concentration d’oxygène non dissout dans l’eau souvent causée par une installation de pompage en mauvais état;

3. Concentration excessive de coagulants provenant généralement d’une usine de filtration ou d’un système de traitement mal calibré.

Traitements :

1. Vidanger régulièrement le réservoir à eau chaude pour éliminer les précipités;

2. L’eau s’éclaircit généralement seule et rapidement;

3. Réduire la concentration de coagulants au besoin et vérifier l’état des filtres pour valider l’efficacité de ceux-ci. Installer un filtre colmaté pour entraîner le passage de précipités et de coagulants.

EAU ACIDE (pH BAS)

Indices : taches vertes sur le lavabo et les accessoires de porcelaine ; largage bleu-vert dans l’eau.

Explications : forte concentration de dioxyde de carbone (CO²) dans l’eau car le pH est généralement inférieur à 6,8.

Traitements :
1. Utiliser un filtre avec un média correcteur de pH de type Calcite pH+ pour un pH entre 5,5 et 6,8;

2. Utiliser un filtre avec un mélange de 2 pour 5 de Corosex et calcite pour un pH inférieur à 5,5;

3. Injecter du bicarbonate de soude avant la filtration pour un grand débit et un faible temps de contact.

EAU AVEC ARSENIC AsO2 - AsO43

Indices : risque pour la santé si au-delà de 0,05 ppm.

Explications : eau souterraine contaminée dans certaines régions à cause d’une contamination industrielle, agricole ou à cause d’herbicides.

Traitements :

1. Osmose inversée (RO) pouvant être éliminée jusqu’à 90 %;

2. Déminéralisation avec résines anioniques/cationiques mélangées (ajuster le conductimètre à 250 000 ohms);

3. En présence de dureté (obligatoire), une réduction peut être réalisée simultanément avec le calcium et le magnésium (utiliser une forte concentration de saumure pour la régénération à 15 livres NaCI/pi3;

4. Un filtre au sable vert de la nouvelle génération (GreenSand Plus) a la capacité de réduire certains types d’arsenic. Les données sont cependant insuffisantes pour confirmer l’efficacité;

5. Certains types de médias de la nouvelle génération ont la capacité de réduire certains types d’arsenic par absorption et ils sont également disponibles. Les données sont cependant insuffisantes pour confirmer l’efficacité.

 

probleme